Espagne Europe Voyages

Partir visiter Gran Canaria en une semaine

Pour mon deuxième séjour dans les îles Canaries, je suis parti visiter Gran Canaria en une semaine début juillet. Après une première expérience à Ténérife en 2017, me voilà de retour dans l’archipel espagnol pour les vacances. Dans cet article de blog, je vous propose un récapitulatif détaillé de mon voyage : Que faire à Gran Canaria ? Où dormir ? Quel circuit privilégier ? Là où les premiers explorateurs ont découvert sur Gran Canaria de grands chiens qui leur inspirèrent ce nom, moi j’ai sillonné l’île à la recherche de ces plus beaux villages et des meilleurs spots naturels. Je vous emmène !

Pourquoi visiter Gran Canaria plutôt qu’une autre île ?

pourquoi-visiter-gran-canaria
  • Save
Les dunes de Maspalomas au sud de Gran Canaria

Visiter Gran Canaria, c’est faire le choix d’une île moins touristique que ses voisines de Fuerteventura, Lanzarote ou Ténérife. Avant de choisir définitivement d’aller visiter gran canaria en une semaine, j’ai hésité avec un voyage sur l’île de La Palma. C’est la plus à l’ouest de l’archipel. Méconnue elle aussi, je dois bien avouer que la dernière éruption volcanique de son Cumbre Vieja (de septembre à décembre 2021) a influencé mon choix. J’imaginais cette île partiellement ensevelie sous les cendres mais d’après les canariens, La Palma est peu affectée, elle n’a rien perdu de sa superbe et un “tourisme volcanique” y serait même né. Du coup, je l’ajoute à ma bucket list de voyage en espagne.

Parmi les points forts de Gran Canaria au mois de juillet ? D’abord, la diversité de ses paysages : Sommets en montagne, étendue de dunes, vallées arides, jardins luxuriants. Puis sa météo qui promet une semaine de vacances ensoleillée. Prévoyez entre 30 à 35 degrés au sud et au centre de l’île ce qui peut rendre les visites en journée compliquées. Par contre, les moments farniente à la plage sont très agréables. Dans la partie nord de Gran Canaria, le climat est printanier avec 20 à 25 degrés. C’est parfait pour se promener sans souffrir de la chaleur. Évidemment, les frileux comme moi ne se baignent pas.

Allez direction Toulouse pour prendre mon avion à destination de l’aéroport de Las Palmas. Rendez-vous dans 4 heures pour visiter gran canaria ! 

Carte-touristique-de-gran-canaria
  • Save
Les principaux lieux visités lors de mon séjour d'une semaine sur l'île de Gran Canarie.

Que faire à gran canaria dès son arrivée sur l’île ?

Visiter Triana et Vegueta, les vieux quartiers de Las Palmas

En atterrissant à une vingtaine de kilomètres de Las Palmas, j’ai consacré ma première journée dans la capitale où j’ai posé mes valises pour 3 nuits. Si vous vous demandez que visiter à las palmas de gran canaria, je vous invite à faire comme moi et prendre la direction de ses vieux quartiers historiques. J’ai particulièrement bien aimé ceux de Triana et Vegueta bien qu’ils soient aux antipodes l’un de l’autre.

Le premier est très commercial et parfait pour faire une session shopping. La Calle Triana et ses rues environnantes offrent de belles architectures typiques, de nombreux magasins et tout plein de bars et restaurants. 

la-Casa-de-Colon-las-palmas
  • Save
La Casa de Colón

En traversant la route GC-5 vous quittez Triana pour entrer dans Vegueta. C’est le quartier historique et fondateur de Las Palmas. Ici, les choses à faire ne manquent pas. De 10h à 18h, vous pouvez pousser les portes de la Casa de Colón. Le Palais où Christophe Colomb faisait escale lorsqu’il entreprenait ses voyages vers l’Amérique. 

Visiter-Triana-et-Vegueta-a-Las-Palmas
  • Save
La Plaza de Santa Ana à Las Palmas

La Plaza de Santa Ana est aussi un rendez-vous incontournable pour voir la Catedral de Santa Ana de Canarias et la Casas Consistoriales de Las Palmas. Si vous continuez de marcher en direction de la Plaza de Santo Domingo, vous découvrirez des rues colorées, des petits recoins pittoresques à l’architecture traditionnelle. Pour les amateurs de photos, allez jusqu’au Skatepark San Nicolás de Bari pour profiter d’une magnifique vue sur le quartier de Vegueta.

Skatepark-San-Nicolas-de-Bari-Las-Palmas
  • Save
Skatepark San Nicolás de Bari
que-visiter-a-gran-canaria
  • Save
Les rues colorées du quartier de Vegueta

Admirer le cratère du Pico de Bandama 

Si vous n’êtes pas encore rassasié de votre première journée, prenez la route une vingtaine de minutes vers le sud pour découvrir l’impressionnant cratère du volcan Pico De Bandama. 1000 mètres de diamètre pour une profondeur d’environ 200 mètres. Le sentier le long de la crête est idéal pour faire une petite randonnée en fin de journée et profiter de la vue sur Las Palmas.

cratere-du-Pico-de-Bandama
  • Save

Où manger des tapas à Las Palmas de Gran Canaria ?

Pour terminer cette première journée dans les îles Canaries, quoi de mieux qu’un verre de vin, une bière et quelques tapas de jambon, fromage ou spécialités espagnoles ? Je vous partage mon coup de cœur dans le quartier de Triana : la Travesia de Triana, Calle Las Lagunetas. Pensez à réserver car l’adresse est très fréquentée.

Un 2ème jour à la découverte du Nord de Gran Canaria

Visiter la ville d’Arucas 

Pour moi, visiter gran canaria en une semaine, c’est faire le choix de découvrir ses petites villes et villages pour s’imprégner de l’ambiance de l’île. Pour cela, je décide de consacrer ma deuxième journée dans les Canaries à visiter Arucas et Teror. 

Situés dans la partie nord de Gran Canaria, Arucas se trouve à 12 kilomètres seulement de Las Palmas en empruntant la GC2 et GC3. C’est un premier stop idéal pas trop loin de la capitale.

eglise-de-San-Juan-Bautista-Arucas
  • Save
L’église de San Juan Bautista à Arucas

Si l’on va visiter Arucas, c’est principalement pour découvrir l’église de San Juan Bautista ! Construite en pierres noires à partir de 1909, sa couleur détonne au milieu de ses ruelles typiques et colorées. Malheureusement, je n’ai pas pu entrer à l’intérieur… les portes étaient fermées le jour de ma visite. Petite déception.

visiter-gran-canaria-dans-les-iles-canaries
  • Save

Rattrapons-nous avec un joli panorama. Si vous aimez marcher, vous pouvez vous rendre à pied jusqu’au sommet de la montaña de Arucas. Comptez une bonne demi-heure pour arriver à cet ancien volcan qui domine la ville. La vue est sublime sur les toits multicolores d’Arucas et les plantations de bananes qui entourent la ville. Bien que tous les panneaux le long de la route indiquent la présence d’un bar-restaurant en haut de la montagne, celui-ci est totalement abandonné. Du coup, prévoyez votre bouteille d’eau ou allez-y en voiture.

À Arucas, vous pouvez aussi découvrir une distillerie et musée du Rhum, la Plaza de la Constitución, l’ancien Mercado Municipal et la Casa de la Cultura.

Où se garer à Arucas sans payer ?

Un grand parking gratuit se trouve à deux pas du centre-ville, route Ctra. del Lomo. Notez que plusieurs mendiants peuvent vous demander quelques centimes d’euros pour vous accompagner à une place libre. Vous pouvez choisir de les ignorer ou de les aider à votre bon vouloir.

Se balader à Teror

Visiter Gran Canaria sans passer par Teror est une belle erreur. Le village se trouve à seulement 30 minutes de Arucas. Il est tapi dans les premiers reliefs montagneux du centre de l’île. Teror n’a rien d’effrayant. C’est juste sa beauté qui est ensorcelante. Les façades colorées des maisons et leurs balcons typiques en bois de pin canarien lui donnent un charme fou.

Se-balader-a-Teror-canaries
  • Save
Rue principale de Teror à Gran Canaria

Le patrimoine religieux de Teror attire aussi beaucoup. D’ailleurs, la basilique Nuestra Señora del Pino a été construite à l’endroit même où la vierge serait apparue en 1481, faisant de Teror l’un des villages les plus anciens des îles Canaries.

basilique-Nuestra-Senora-del-Pino-teror
  • Save
La basilique Nuestra Señora del Pino
eglise-de-teror-a-gran-canaria
  • Save
L'intérieur de l'église de Teror

Depuis la place centrale de Teror où l’on peut flâner et faire les boutiques, vous pouvez rejoindre la rue fleurie “calle de la Diputación” pour découvrir les marches d’eau. Un endroit caché de Teror, très sympathique.
Si vous allez visiter gran canaria en une semaine, je pari que vous tomberez nez à nez avec une bouteille d’eau Aguas de Teror. Du coup, profitez de votre passage dans le village pour aller voir les sources de cette eau à la Fuente Agria de Teror. Vous pouvez même la déguster sur place.
Enfin, notez que si vous avez la possibilité de vous rendre à Teror le dimanche matin, vous aurez la chance de tomber sur le marché du village pour acheter quelques produits de Gran Canaria. 

que-visiter-a-gran-canaria-dans-le-village-de-teror
  • Save
Les marches d'eau de la calle de la Diputación.

Où se garer à Teror sans payer ?

Là aussi, vous pouvez facilement stationner votre véhicule sans frais sur le parking de la route Ctra. General Teror.

Cap au nord ouest de l’île pour la 3ème journée

Vous vous demandez que visiter à gran canaria mis à part des jolis villages ? Laissez-moi vous présenter deux activités sympas et variées !

Foncer à la Bodega Los Berrazale

la-Bodega-Los-Berrazale-agaete
  • Save
Les plantations de la Bodega Los Berrazale

Je suis tombé sur cette ferme au hasard de mes recherches internet sur les choses à faire si l’on va visiter gran canaria. Depuis 200 ans, la Bodega Los Berrazale cultive au pied de la falaise de Tamadaba des oranges, des fruits exotiques mais surtout du raisins et du café. D’ailleurs, c’est le seul endroit sur l’île où l’on peut voir des plantations de café.

que-faire-a-agaete-gran-canaria
  • Save
Visite et dégustation à la Bodega Los Berrazale

Loin du tourisme de masse, la Finca la laja ou Bodega Los Berrazale offre, contre un billet de 10 euros par personne, une visite privée en anglais de sa ferme et une dégustation de ses productions de vins et de café accompagnées de fromage, de confiture et gâteau maison. L’endroit est superbe à l’ombre des pins canariens et dans un écrin de verdure. L’histoire du site est merveilleusement racontée par une guide souriante et attentionnée. Un vrai bon moment de déconnexion où l’on peut prendre le temps et profiter. Allez-y vers 10-11h.

Les piscines naturelles : Un must si vous allez visiter Gran Canaria

L’un des atouts à mettre au crédit des îles Canaries est son grand nombre de piscines naturelles où l’on peut se baigner en étant protégé des eaux agitées de l’océan. Si vous cherchez un spot cool à quelques minutes en voiture de la Bodega Los Berrazale, arrêtez-vous à Las Salinas de Agaete. Vous pouvez même stationner votre voiture au bout du chemin de terre de la route Calle el Muelle.

Las-Salinas-de-Agaete
  • Save
Les piscines naturelles de Las Salinas de Agaete

Les piscines naturelles de Las Salinas de Agaete sont très faciles d’accès. Elles offrent 3 bassins à l’eau plutôt fraîche (comme partout sur l’île), un accès direct pour rejoindre à pied le port du village de Agaete avec une jolie vue sur le début des falaises de la côte ouest. Par contre, elles sont très fréquentées en pleine saison. 

Si la foule vous hérisse les poils, il existe d’autres piscines naturelles sur la route du retour vers la capitale Las Palmas : Los Charcones De Bañaderos, les Piscines de Roque Prieto ou Charco de San Lorenzo par exemple.

Que visiter à gran canaria pour un 4ème jour au centre de l’île ?

Pour moi, Gran Canaria se divise en 3 parties. Le nord de l’île, nature et frais. Le sud, balnéaire et chaud et le centre authentique et volcanique. Si vous ne voulez rien louper des multiples visages de Grande Canarie, je vous recommande de passer 2 journées dans son cœur montagneux. Du coup, que faire a gran canaria dans le centre de l’île ?

Découvrir Tejeda, un village à 1050 mètres d’altitude

tejeda-un-des-plus-beaux-villages-de-gran-canaria
  • Save
Vue depuis la place du Mirador del Ayuntamiento au coucher de soleil

Bienvenue dans le plus haut village de Grande Canarie. En vous garant sur le parking de la Calle Dr. Domingo Hernández Guerra vous serez à quelques pas seulement du début de la principale rue commerçante du village. Si vous êtes gourmand, prenez une petite glace et marchez jusqu’à la place du Mirador del Ayuntamiento pour savourer votre crème glacée et la vue sur les deux célèbres rochers basaltiques à ne pas manquer si l’on vient visiter gran canaria : Le Roque Nublo et le Roque Bentayga.

eglise-paroissiale-de-Nuestra-Senora-del-Socorro
  • Save
L’église paroissiale de Nuestra Señora del Socorro à Tejeda

Juste à côté se trouve l’église paroissiale de Nuestra Señora del Socorro que vous pouvez visiter et où les locaux se retrouvent pour discuter à l’ombre des arbres. Tejeda, c’est aussi des maisons aux murs blancs couplées aux toitures en tuiles oranges et la fête des Amandiers en fleurs à laquelle vous assisterez si vous allez visiter gran canaria en une semaine au début du mois de février.
Comptez une petite demi-journée sur place car Tejeda reste l’un des plus petits villages de l’île.

Randonner jusqu’au Roque Nublo pour le coucher de soleil

Si l’on va dans le centre de l’île, c’est pour découvrir les plus beaux sites naturels de Gran Canaria. Ils attirent les marcheurs car ils offrent des promenades plutôt courtes et même accessibles aux personnes moins sportives. 

randonnee-au-roque-nublo-gran-canaria
  • Save
Départ de la randonnée vers le Roque Nublo depuis La Goleta
Roque-Nublo-Gran-Canaria
  • Save
Comme un air de Mars face au Roque Nublo.

Pour se rendre jusqu’au Roque Nublo, prenez la voiture depuis Tejeda en direction du parking de la Degollada de La Goleta où débute la randonnée. Prévoyez une demi-heure de trajet pour faire les 16 km de route à virages. 

Une fois sur place, la balade à travers la forêt de pins canariens dure entre 30 minutes et 1 heure suivant votre niveau de marche. Si vous souhaitez prendre le temps de faire de belles photos, profitez de la vue à 360 sur Gran Canaria et du coucher du soleil, essayez de prévoir une arrivée au sommet 1H-1H30 en avance. Pour le retour, n’oubliez pas d’emporter avec vous une lampe frontale. La fin de la randonnée pour accéder au rocher est un peu technique. Prenez des chaussures de marche robustes. Bien évidemment, pensez à l’eau et à votre chapeau.

Où dormir dans le centre de l’île de Gran Canaria ?

Il n’y a pas beaucoup d’hôtels dans le village de Tejeda si ce n’est le Parador de Cruz de Tejeda situé à Cruz de Tejeda dans lequel j’ai séjourné. Bien qu’il offre une vue incroyable, il est assez dommage que l’accès à sa piscine / spa coûte 25€ pour 1H30. Tout autour de Tejeda, vous trouverez aussi des hébergements géré par des particuliers.

5ème journée : Du centre en direction du sud

Petit déjeuner au Roque Bentayga 

aller-visiter-gran-canaria-en-juillet
  • Save
Les paysages volcaniques autour du Roque Bentayga.

Et si vous preniez un petit déjeuner avec vue ? Emportez avec vous quelques croissants, petits gâteaux et des jus de fruits et partez pour une petite balade jusqu’au Roque Bentayga. Laissez votre voiture au parking pod Roque Bentayga et prenez le chemin qui débute au Centro de Interpretación del Roque Bentayga. La montée n’est pas très difficile et vous arriverez en 30 minutes, 1 heure sous le rocher.

roque-bentayga
  • Save
Vue sur le Roque Nublo au loin depuis la Roque Bentayga.

L’endroit offre de superbes vues sur la vallée de Tejeda et sur les plantations en escaliers accrochées à la montagne. Point positif : l’endroit n’est pas aussi touristique que le Roque Nublo. Nous n’avons croisé personne sur le chemin.

Direction le Pico de las Nieves à 1949m

Rendez-vous maintenant sur le toît de l’île. Le Pico de las Nieves est le plus haut sommet de Gran Canaria et il accueille à son sommet une base militaire espagnol. Il est très facile d’y accéder en voiture et si vous y allez assez tôt vous arriverez à vous garer sans difficulté. 

Pico-de-las-Nieves
  • Save
Panorama depuis le sommet du Pico de las Nieves.

Pour les sportifs, il y a une multitude de chemins de randonnées qui partent du sommet mais ils ne sont pas tous très bien balisés. Vous pouvez aussi profiter de paysages magnifiques et d’un point de vue sur le Roque Nublo sans avoir besoin de partir marcher. Sur le parking, un vendeur ambulant propose des cafés. Bien utile avant de reprendre la route pour continuer de visiter gran canaria.

Que faire a gran canaria ? Découvrir le charme de Fataga !

Il est temps de quitter les hauts sommets et de prendre la direction du Sud pour les derniers jours de notre semaine de vacances dans les îles Canaries. Sur la route GC-60 qui laisse les montagnes derrière vous, je vous propose un stop dans le très beau village de Fataga.

fataga-grande-canarie
  • Save
Petite ruelle de Fataga.
village-de-fataga-aux-canaries
  • Save
L'église de San Jose à Fataga.

Depuis la place de l’église de San Jose, on découvre aux détours de petites ruelles fleuries, des ateliers proposant des produits artisanaux, des maisons rurales blanches parfaitement conservées et quelques bars et restaurants bien agréables pour profiter d’un repas à l’heure espagnole. 

Près du village de Fataga, vous pourrez au choix visiter une Finca Canarias d’Aloe Vera et profiter d’une démonstration d’ouverture et de consommation de la plante soit faire une balade à dromadaire dans le Barranco de Fataga.

Je vous conseille une pause déjeuner au Restaurante El Labrador de Fataga pour profiter piano piano de quelques tapas typiques à un prix très correct.

Jour 6 : Bienvenue dans le sud de Grande Canarie

Avant de gagner le sud de Gran Canaria depuis Fataga, arrêtez-vous au Mirador Astronómico de la Degollada de las Yeguas pour admirer l’incroyable canyon de la région. D’ici on aperçoit même les constructions de la ville de Maspalomas, notre lieu de villégiature pour les derniers jours du voyage. Si cette zone de l’île est la plus prisée, c’est parce qu’elle offre une garantie soleil, quelques degrés de plus qu’au nord et des magnifiques étendues de sable blond.

Se promener à Puerto de Mogan

puerto-de-mogan-iles-canaries
  • Save

Dans les endroits à voir dans le sud de Grande Canarie, Puerto de Mogan fait figure d’incontournable. Ce village de pêcheurs se trouve à 20 minutes de voiture de Maspalomas et vaut le détour sur une demi-journée. Si vous recherchez une visite plutôt authentique que touristique, je vous invite à vous perdre dans les rues de la vieille ville de Mogán. Son atmosphère paisible tranche incontestablement avec l’atmosphère des stations balnéaires comme la Playa del Inglés. 

À Puerto de Mogàn, j’ai particulièrement apprécié le quartier des maisons de pêcheurs qui habillent le coteau des falaises. Avec un peu de courage, on peut accéder au Mirador De Puerto De Mogan en gravissant quelques centaines de marches. Une fois en haut, la vue est sublime sur tout le village et son port.

Si vous voulez manger à Puerto de Mogan et déguster de délicieux jambons, installez-vous à la Jamonal de Mogan. C’est un petit restaurant de très bonne qualité qui propose divers choix de tapas, de la charcuterie, du fromage et du vin, évidemment. Vous ne le regretterez pas !

Arpenter les dunes de Maspalomas 

les-dunes-de-maspalomas
  • Save
L'immense étendue des dunes de Maspalomas vue du ciel.

Que visiter à gran canaria ensuite ? S’il y a bien une chose que j’attendais de voir avec impatience, c’est les fameuses dunes de Maspalomas. Un des joyaux de la nature les plus populaires de l’archipel des Canaries. Même son origine reste encore flou. 

Les dunes s’étendent sur 6 km le long de la côte sud bordée par l’océan Atlantique. Forcément, on se prend au jeu de partir à l’aventure pieds nus dans le sable et l’on s’imagine même, l’espace d’un instant, dans le Sahara. Selon moi, c’est tôt le matin ou en fin de journée qu’il faut venir dans les dunes de Maspalomas. Peu avant le lever ou le coucher du soleil, la lumière orangée donne un meilleur visage à ce paysage dunaire digne d’une carte postale.

Visiter gran canaria en une semaine : Les activités à faire pour le dernier jour

Se relaxer sur les meilleures plages de gran canaria au sud

playa-del-Ingles-maspalomas
  • Save
La playa del Inglés à Maspalomas.

Les plages ne manquent pas sur le littoral sud de Grande Canarie. Pour vous relaxer après une semaine de visite, vous pouvez vous baigner dans les eaux calmes de la plage d’Amadores ou de Puerto Rico. Leur situation à proximité de la ville de Puerto Rico y amène indéniablement du monde mais la baignade est surveillée. C’est plutôt sympa pour les familles. 

Si vous êtes plutôt bar de plage, musique, sport nautique et animation, la playa del Inglés est l’endroit parfait où poser votre serviette. Elle est très prisée des touristes mais s’étend sur plusieurs centaines de mètres. 

Vous préférez un cadre un peu plus naturel ? Derrière les immenses dunes de Maspalomas se cache la plage de Maspalomas. Elle fait 3 kilomètres de long et c’est un spot idéal pour explorer les montagnes de sable, se reposer ou faire une partie de raquette. C’est l’une des meilleures plages de gran canaria.

S’arrêter à Agüimes sur la route vers l’aéroport

que-faire-a-gran-canaria-pendant-une-semaine
  • Save

Sur la route du retour vers l’aéroport, faites une halte de quelques heures dans la ville de Agüimes. Attardez-vous sur la Plaza Del Rosario, un havre de paix qui fait face à la Parroquia de San Sebastián classé monument historique artistique. Perdez-vous dans ces rues pittoresques étroites et colorées où vous rencontrerez par ci par là de magnifiques statues de bronze : un couple d’amoureux, la mendiante, un dromadaire, etc… C’est vraiment un magnifique village à visiter et d’une propreté incroyable. Point positif : il y a très peu de touristes.

Quelques conseils pratiques pour visiter Gran Canaria

Où séjourner à Gran Canaria ?

Si vous souhaitez vous inspirer de mon road-trip pour organiser vos prochaines vacances, je vous donne quelques idées d’hôtels où séjourner à gran canaria.

Où dormir à Las Palmas de Gran Canaria ?

Santa-Catalina-a-Royal-Hideaway-Hotel
  • Save
Le Santa Catalina, a Royal Hideaway Hotel.

Pour visiter le nord de l’île et rayonner facilement vers les principaux lieux à visiter, je trouve que la capitale Las Palmas est un bon point de chute. Durant mon voyage, j’ai séjourné 3 jours à Santa Catalina, a Royal Hideaway Hotel. Le lieu est magnifique, les petits déjeuners délicieux, le SPA est très agréable après une journée de visite et tout le personnel est aux petits soins. Cet hôtel, idéalement placé, mérite amplement ses 5 étoiles !

Où dormir dans le sud de Gran Canaria ?

Ou-dormir-dans-le-sud-de-Gran-Canaria
  • Save

Si vous prévoyez un circuit tout autour de Gran Canaria, je vous conseille de réserver un second hôtel dans le sud de l’île pour vous éviter des kilomètres inutiles en voiture. Pour moi, la ville où séjourner à Gran Canaria lorsqu’on veut visiter le sud de l’île est Maspalomas et j’ai posé mes valises dans le Club Maspalomas Suites & SPA pour 3 nuits.

Club-Maspalomas-Suites-SPA
  • Save
Les chambres du Club Maspalomas Suites & Spa.

Cet hôtel, exclusivement réservé aux adultes à partir de 16 ans, offre de très belles prestations. Grande piscine, spa, salle de sport… et un ensemble de petits bungalows très charmants où chaque occupant bénéficie d’une terrasse individuelle. L’accueil est très chaleureux et l’on profite chaque soir d’une animation musicale jusqu’à 22H/23H sans débordement. L’endroit de vacances parfait !

Location de voiture à Las Palmas de Gran Canaria

Même si l’île de Gran Canaria est particulièrement bien desservie par les transports publics routiers, j’ai préféré louer une voiture à l’aéroport de Las Palmas pour être totalement libre. Plusieurs loueurs comme CICAR, TopCar, Autoreisen S.L. offrent des tarifs très avantageux, des kilométrages illimités, un second conducteur sans frais et surtout, une assurance tout risque sans franchise. Prévoyez 200 euros pour la semaine de location et le prix du carburant aux alentours de 1,40/60€ le litre.

Comment se rendre à Gran Canaria ?

Pour se rendre à Gran Canaria, l’avion est forcément le moyen de transport le plus rapide. Depuis la France, comptez 3H30 à 4H de vol. Plusieurs compagnies desservent l’aéroport de Las Palmas de Gran Canaria. J’ai opté pour Binter Canarias au départ de Toulouse. Surprise : Ils servent une petite collation pendant le vol. 

Vous avez le droit à une valise de 8 kg en cabine (+ petit sac à dos) et 23 kg en soute. Si vous voulez voyager avec un drone, sachez que Binter Canarias demande de placer votre drone dans un bagage en soute.

Les choses à ne pas oublier d’emporter pour visiter gran canaria en une semaine ?

Si, comme moi, vous partez en plein été, pensez à emporter une petite laine pour vos soirées dans la partie nord de l’île. Évidemment, pensez à prendre une casquette, de la crème solaire et une gourde en inox pour accompagner vos randonnées.

Si vous êtes français, ressortissant de l’UE, Suisse… Seule votre pièce d’identité nationale en cours de validité est demandée. Pour partir visiter gran canaria, aucun document Covid-19 ne m’a été demandé au moment de mon voyage. Cependant, pour revenir en France, j’ai dû présenter mon certificat de vaccination.

Et bien voilà, vous êtes arrivé à la fin de mon carnet de voyage sur Gran Canaria. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez simplement partager votre avis sur cet article, n’hésitez pas me laisser un commentaire en bas de cette page 🙂 Vous pouvez aussi attribuer une (bonne) note à ce billet de blog avec les étoiles juste en dessous. C’est toujours sympa d’avoir vos impressions.

4.7/5 - (13 votes)
visiter-gran-canaria-en-une-semaine
  • Save

Vous devriez aussi aimer…

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Ancien
Nouveau Plus apprécié
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire
3
0
Que pensez-vous de cet article ? Laissez un commentaire :)x
Share via
Copy link
Powered by Social Snap