Bretagne Europe France Voyages

Visiter les marais salants de Guérande avec un paludier

Vue du ciel, les marais salants forment une mosaïque de miroirs exceptionnelle ! C’est un paysage grandiose façonné par la main de l’homme depuis des milliers d’années car oui, les Romains récoltaient déjà du sel à Guérande ! Visiter les marais salants de Guérande, c’est découvrir un savoir-faire ancestral qui se perpétue dans un espace de 2000 hectares. Ici, les paludiers bretons produisent le sel dans 7000 œillets répartis sur toute la presqu’île de Guérande.

Comment visiter les marais salants de Guérande ?

marais-salants-du-mes-en-bretagne
  • Save

Pour comprendre le fonctionnement des marais salants de Guérande, je vous propose de suivre Matthieu Le Chantoux dans sa saline prénommée Guignolet. Elle se situe dans les bassins du Mès à quelques kilomètres au nord de la très jolie ville fortifiée de Guérande que vous pouvez découvrir ici.

Visiter les marais salants de Guérande avec Matthieu

Pour visiter les marais salants de Guérande, nous nous donnons rendez-vous avec Matthieu en début de matinée dans le hameau de Pont d’Armes. Matthieu est producteur-récoltant et il fait partie des 350/400 paludiers toujours en activité sur la presqu’île de Guérande.

En avant-goût, il nous conte avec passion et une énergie débordante, l’histoire des marais salants de Mès où il récolte avec d’autres paludiers le sel produit par les centaines de salines de ce site naturel classé.

matthieu-le-chantoux-atelier-du-sel
  • Save

Le fonctionnement d’un Marais salant à Guérande

Nous avons déjà tous utilisé de la fleur de sel, du sel fin ou même du gros sel pour sublimer nos plats préférés. Mais vous êtes vous demandé comment se fait le sel ? ou plutôt comment se forme le sel dans les marais salants ?

marais-salants-vue-de-drone
  • Save

Les marais salants vus du ciel sont superbes et pour décrypter ce que l’on voit autour de nous, Matthieu s’emploie à nous expliquer le fonctionnement des marais salants de guérande. Tout réside en faite dans le cycle de chauffe qui concentre en salinité l’eau mer. 

Dans un chemin imposé par le paludier, l’eau de mer amenée une fois par mois par les grandes marées se stocke d’abord dans des réservoirs appelés “vasières”.
Puis, par un savant système de vases communicants, l’eau va circuler lentement dans un labyrinthe d’argile. Par l’effet du soleil, du vent et de la pression atmosphérique, l’eau de mer s’évapore et sa concentration en sel augmente petit à petit jusqu’aux cristalisoires. 

En jonglant quotidiennement avec la météo et l’ouverture artisanale de vannes entre les digues, la concentration en sel de l’eau de mer passe de 20 gr/l à 240 gr/l.  Voilà le secret. Plus aucun mystère pour vous. Vous savez dorénavant comment se forme le sel dans les marais salants !

visiter-les-marais-salants-avec-un-paludier
  • Save

Comment on récolte le sel dans les marais salants ?

À l’aide de son Las en carbone, Matthieu peut ensuite récolter les oeillets de ses salines pour en sortir le gros sel. Sa production débute généralement en juin et dure jusqu’au milieu du mois d’octobre.

paludier-qui-recolte-du-sel
  • Save

Si l’année est belle, chaque oeillet permet de réaliser une trentaine de prises, c’est à dire extraire 30 fois du sel. Il est ensuite regroupé dans des mulons, ces tas de sel sur les bords de la saline où il restera jusqu’à la fin de la saison avant d’être amené dans son atelier de transformation et conditionnement à Saint-Molf. 

producteur-recoltant-de-sel
  • Save

Le conditionnement du sel dans l’Atelier 

Il nous faudra de la patience avant de déguster le sel de Guérande. Deux années sont nécessaires entre l’extraction du sel et sa consommation. Pour commercialiser sa production sous la marque L’Atelier du Sel, Matthieu Le Chantoux s’est associé avec son oncle Gilles Morel en G.A.E.C familial.

Dans leur atelier, ces deux producteurs-récoltants mettent à sécher naturellement le sel de l’année en cours pendant qu’ils trient, tamisent et conditionnent sur leur petite chaîne de production différents types de sels. 

comment-se-forme-le-sel
  • Save

Tandis que le gros sel est voué au court bouillon, les autres sels sont mis dans un séchoir solaire pour devenir soit du sel fin de Guérande ou alors un sel aromatisé préparé avec des ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.

comment-recolter-le-sel-de-guerande
  • Save
atelier-du-sel-guerande
  • Save

Récolter du sel de Guérande et respecter l’environnement

Soucieux de préserver l’ancestrale culture manuelle du sel et fervents partisans de l’économie raisonnée, Matthieu et Gilles participent activement  à préserver l’écosystème du bassin du Mès en excluant tout type de pesticide et herbicide et en privilégiant le zéro énergie fossile ou carbone dans la production et la récolte du Sel de Guérande. 

  • Save

Une démarche plus que louable pour protéger notre belle planète. D’ailleurs, saviez-vous qu’ils existent aussi pour nous, les voyageurs, des bons gestes pour voyager responsable ?

Visiter les marais salants de Guérande avec un paludier indépendant est un moment très enrichissant, plus intime et loin du flux touristique. Les échanges en sont plus fluides, la visite plus humaine et l’expérience finale reste ancrée bien plus longtemps. 

Merci encore une fois à Matthieu de nous avoir accueilli sur ses salines du Mès et n’hésitez pas à vous arrêter à son atelier 9, Impasse de Breniguen à Saint-Molf pour découvrir sa belle gamme de produits.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le à vos amis avec les boutons ci-dessous. Si vous avez des questions, des remarquables ou simplement un petit message, vous pouvez également laisser en commentaire en bas de page ! Merci.


Nouveau ! Prenez une seconde pour laisser une (bonne) note à mon article 🙂 

Visiter-les-Marais-salants-de-Guerande-avec-un-paludier
  • Save

Vous devriez aussi aimer…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire
0
Que pensez-vous de cet article ? Laissez un commentaire :)x
Share via
Copy link
Powered by Social Snap