Moyen-Orient Voyages

L’Israël et la Jordanie en road-trip !

“Au faite… l’Israël et la Jordanie sont des pays sûrs ?” 
Voilà la question que l’on m’a posé des dizaines de fois avant mon départ. C’est vrai que lorsqu’on évoque un voyage au Moyen Orient la question de la sécurité arrive assez rapidement dans la conversation. Je voulais juger par moi-même ces deux pays. J’ai donc organisé un road-trip de 7 jours, avec mon pote mathieu, du 17 au 24 avril 2018.
Quand vous serez revenu de votre séjour sur place, votre point de vue aura évolué, forcément enrichi par vos découvertes. L’atmosphère sur place est tellement différente de ce que l’on peut imaginer derrière notre ordinateur.

Bienvenue au Moyen Orient pour un circuit entre Israël et la Jordanie !

Jour 1 & 2 : Jérusalem

Une ville multiculturelle – Musulman, Juif, Chrétien, Arménien

Jerusalem_MontDesOliviers

Jérusalem, c’est le symbole d’Israël. Nous avons passé 1 jour et demi dans la capitale du pays et nous avons été charmés par ce lieu rempli d’histoire. La vieille ville porte toute l’histoire de Jérusalem. Vous y retrouverez 4 quartiers pour autant de religions différentes : Les musulmans, les juifs, les chrétiens, les arméniens avec chacun leurs lieux de cultes… Alors oui, au bout d’un moment on peut s’y perdre. Je ne peux que vous conseiller d’emporter avec vous ce bon vieux guide du routard (ou de réviser votre histoire avant de partir).

Armenian quarters

Quartier arménien

Jerusalem_VieilleVille_Maison

Quartier juif

Jerusalem_VieilleVille_Saint-Sepulcre

Quartier chrétien (Saint Sépulcre)

Jerusalem_DomeoftheRock

Quartier musulman (dôme du rocher)

Parmi les nombreux sites incontournables, ne manquez pas le Saint Sépulcre, tombeau du Christ et symbole du Jérusalem chrétien ! La ferveur des croyants y est impressionnante et l’intérieure de l’église est tout simplement magnifique. A quelques mètres de là, vous trouvez un grand parvis avec le mur des lamentations, emblème du Jérusalem juif. Les pas sont plus pressés, hommes et femmes se séparent chacun de leur côté pour se recueillir et l’accès au site est sécurisé. Il existe également une partie intérieure et couverte du mur que nous avons trouvé par hasard. L’ambiance est moins bruyante et les gens n’ont pas hésité à nous expliquer le lieu.
En levant les yeux depuis le Mur des lamentations, vous aurez une vue sur la coupole dorée du Dôme du Rocher ainsi que sur le minaret de la grande mosquée Al-Aqsa, c’est le Jérusalem musulman ! Vous y découvrirez un immense sanctuaire, troisième lieu saint après La Mecque et Médine.

Le mur des Lamentations : Glissez-y votre prière !

Jerusalem_VieilleVille_MurdesLamentation
Jerusalem_VieilleVille_MurdesLamentation_focus

Où dormir à Jérusalem ?

Nous avons séjourné à l’auberge de jeunesse Stay Inn Hostel dans une chambre de 6 lits. Nous avons apprécié le rooftop, son emplacement à quelques minutes à pied de la vieille ville et le verre de bienvenue. (Tarif 50€ les deux lits avec petit-déjeuner).

Bon plan : Faire ses courses et manger au Machane Yehuda Market pour une expérience culinaire israélienne.

Jour 3 : La mer morte

Un des points les plus bas à la surface de la terre !

DeadSea_Cisjordania
DeadSea_Massada
Vue depuis les palais et fortifications antiques de Massada perchés à 450m dans le désert de Judée. Depuis la route Cis-Jordanienne

Vous voilà dans un lieu à l’apparence inhospitalier, totalement désertique et à – 420 mètres sous le niveau de la mer.
Pour information la Mer Morte n’est pas véritablement une mer… C’est en réalité un lac d’eau salée, très salée ! L’eau de la mer morte contient plus de 27% de sel (alors que la mer Méditerranée en contient seulement 4% par exemple). Si vous voulez savoir pourquoi la mer morte est si salée, Futura-Sciences vous l’expliquera bien mieux que moi (haha)
Maintenant que vous savez tout ça, je suis sûr que vous êtes curieux de savoir si nous avons vraiment flotté à la surface ? La réponse est oui et la sensation de l’eau sur la peau est surprenante, un peu comme si vous vous mettiez de l’huile. Se baigner dans la mer morte est une expérience inoubliable et puis l’eau est (très) chaude !

DeadSea_EinBokek
DeadSea_EinBokek_focus

Jour 4 & 5 : Petra (Jordanie)

Le passage de frontière est un peu long. Entre les contrôles passeport et les formalités pour l’obtention (et l’achat) du Visa, comptez une bonne petite heure.

Jordan_Frontiere

Où dormir à Aqaba (ville frontière entre israël et jordanie) ?

Si vous prévoyez de passer un nuit à Aqaba, première ville Jordanienne après la frontière. Nous vous conseillons le Costa Marina Hotel & Suites. Le tarif est très abordable et l’accueil chaleureux avec un verre de bienvenue.

Où manger à Aqaba ?

Envie d’un Tajine ? nous n’avons pas été déçu par Rakwet Kanaan

Petra : Une évasion dans la civilisation nabatéenne. Un site vaste et unique

Depuis la frontière Jordanienne (Aqaba), il vous faudra 2 heures de route pour rejoindre Petra. Les paysages sont tellement dépaysants que vous ne verrez pas le temps passer. Prévoyez d’arriver tôt sur Petra, les places de parking sont rares et le temps d’attente pour accéder au site, relativement long, surtout en plein soleil… La cité nabatéenne s’ouvre à vous par un long chemin descendant, le Siq ! 1 kilomètre entre les parois étroites et sinueuses où la roche (grès) offre des dégradés de couleurs exceptionnelles.

Petra_Siq

 Au bout de ces gorges creusées par l’ancien cours d’eau Wadi Musa se trouve le Trésor, l’emblème et plus beau monument de Petra. Al-Khazneh (Trésor). Une façade impressionnante. 30m de large et 43m de haut, creusé dans la roche.

Petra_Tresor_top
Petra_Tresor

En continuant votre route vous atteindrez le coeur de la cité. Vous serez subjugués par la grandeur du site, son amphithéâtre, son grand temple et les nombreuses façades taillées dans la roche. Vous vous demandez forcément comment les peuples sur place ont réussi à créer des chefs d’oeuvre pareil pendant l’antiquité.
Si vous êtes courageux, prenez le voies créées par les nabatéens qui mènent au sommet du Jabal al-Madhbah, la « montagne du sacrifice », vous aurez une vue à couper le souffle sur tout Petra.

Petra_TopView
Petra_sheep

Enfin vous aurez besoin d’une heure de marche supplémentaire pour aller admirer al-Deir, « le monastère » consacré au culte du seul roi nabatéen. Petra se mérite. Le site est immense et vous demandera pas mal de marche et d’effort mais vous ne le regretterez pas. Le lieu restera dans votre mémoire.

Petra_Monastery
Petra_mountains

Point négatif : le site est envahi de vendeurs de pierre, d’eau, et autres babioles. Attendez-vous également a être importuné pour les bédouins qui vous proposeront des balades à dos de cheval, âne ou chameau pas toujours très bien traités…

→ Bon à savoir : Prenez de la hauteur pour apprécier le Trésor de haut ! Des petits chemins vous permettent d’accéder à des plateformes cachées dans les parois rocheuses. Pour de très bons marcheurs, la visite de Petra peut s’effectuer en 1 journée. Toutefois, si vous préférez flâner sur le site et prendre tout votre temps, divisez votre visite en 2 jours.

Jour 6 : Wadi Rum (Jordanie)

WadiRum_Desert

Nous avons passé un après midi et une nuit dans le désert avec les bédouins. Une expérience traditionnelle où nous avons apprécié le repas et les conversations au coin du feu. Wadi Rum est à 1 heure 30 au sud de Petra. Quand vous arrivez, vous laissez votre voiture au « tourist center ». Vous payez l’entrée dans le désert et place à la vie de nomade. Les bédouins viendront vous chercher en 4×4 pour regagner votre camp. Les paysages et les couleurs (rouge, orange, jaune) du désert sont magnifiques.

WadiRum_Jeep

Dans votre camp, les tentes sont rustiques mais confortables. Les toilettes et douches sont collectives mais pas de panique les camps n’accueillent qu’une dizaine de personnes. Nul doute que vous adorerez le repas typique qui a mijoté de longue heures dans le sable et le silence autour de vous. Le vrai silence !

WadiRum_Camp

Où dormir à Wadi Rum ?

Nous avons opté pour le Wadi Rum Bedouin Tour with a Camp. L’hospitalité des bédouins est remarquable. Ils sont aux petits soins pour une expérience inoubliable loin de nos habitudes. Attention : Pas de réseau, pas de prise électrique dans les tentes, juste le nécessaire pour recharger vos batteries.

Jour 7 & 8 : Tel Aviv depuis Eilat

Pour rejoindre Tel Aviv, nous avons passé la frontière à Eilat puis traversé le desert de Negev. Vous aurez besoin de 4 heures de route pour arriver dans la plus grande ville d’Israël.

Israel_Desert

Tel Aviv c’est la capitale économique du pays. Le poids de la religion ne se fait pas du tout ressentir. La population est relativement jeune et le style de vie ressemble vraiment à nos grandes villes européennes.

TelAviv_FromJaffa

Bien que Jaffa ait gardé son côté typique, le centre ville de Tel Aviv en prend le contre-pied total. Building flambants neufs, plages aménagées avec terrain de volley, football et espace de crosstraining. La cité est surnommée « la ville sans interruption » en référence à son dynamisme et à sa population jeune, ou encore « la bulle » pour son ambiance paisible et tolérante, relativement détachée des conflits entourant l’État d’Israël.

TelAviv_MarcheauxPuces

Dans le marché aux puces de Jaffa, les trésors vintages côtoient les petites pièces sans valeur.

Où dormir à Eilat ?

À Eilat, nous avons trouvé un magnifique Bed & Breakfast. Piscine privée, maison moderne et tarif raisonnable pour la Guest House Custo. (Env 60€ la chambre double). Pour Tel Aviv, nous avons séjourné dans l’auberge Abraham Hostel. Bien que les lieux soient propres et bien pensés, l’auberge de jeunesse a tout d’une immense usine. Beaucoup de monde, beaucoup de mouvement. Si vous cherchez un endroit cosy, passez votre chemin. Si vous êtes à la recherche d’ambiance et de compagnie, foncez. (Tarif 25€/nuit).

Et si vous regardiez ma vidéo ?

Je vous propose de regarder ma vidéo sur l’Israël et la Jordanie. Une immersion de quelques minutes au Moyen Orient !
Pour une meilleure qualité, pensez à activer la HD et à mettre le son. Laissez charger entièrement la vidéo avant de la lancer. 

Mon avis sur l'Israël et la Jordanie ?

Quand vous passez de Séville en Espagne à l’Israël… Comment dire… Le dépaysement est total 🙂 Pour un petit pays, il y a tellement de choses à faire en Israël ! Malheureusement mon voyage a été trop court pour visiter le nord du pays et les autres sites. D’une ville au désert, d’une religion à une autre… tout change en quelques kilomètres. Israël est un magnifique pays. En Jordanie, Petra et Wadi Rum des lieux incroyables, hors du temps. Surtout n’hésitez pas à partir à leur découverte, vous ne le regretterez pas !

 

Quelques conseils pour préparer votre voyage :

Avec EASY JET : Tarif Aller Retour Lyon / Tel Aviv : 90€ en avril 2018

Contrôle sécurité (très) poussé au départ de Lyon. Vérification des passeports, ouvertes des bagages, nombreuses questions sur les raisons et l’organisation de notre voyage.

Réservation par le site Economy Bookings
Loueur : Cal Auto.
Retrait et retour : Tel Aviv (délai +/- 30 minutes)
Rapport qualité/prix très intéressant mais contrôles retour poussés de la part du loueur (location sans assurance complémentaire).

Réservation par le site Economy Bookings
Loueur : EuropCar.
Retrait et retour : Tel Aviv (délai +/- 30 minutes)
Rapport qualité/prix intéressant. Difficulté pour trouver et joindre l’agence (Aqaba). Pas de souci dans pour le retour du véhicule.

Vous devriez aussi aimer…

2 Commentaires

  • Répondre
    Loïc
    20 septembre 2018 à 14 h 44 min

    Une question, une remarque, un avis ? laissez le en commentaire 🙂

  • Répondre
    Quels accessoires photo emmener en voyage ? - Casa del Travel
    11 août 2019 à 9 h 14 min

    […] Si vous prévoyez de filmer vos vacances. Optez pour un Go Pro. Vous pourrez faire de jolies images en immersion totale. Le rendu sous l’eau est carrément bluffant comment vous pouvez le constatez dans un passage de ma vidéo en Israël ! […]

Laisser un commentaire